Règle n°1 : Prendre son temps, ne pas le faire dans la précipitation car tout est important.

Règle n°2 : Respecter toute les étapes dans l’ordre logique.

 

Première étape :

 

Choisir l’emplacement de l’aquarium (penser au poids de l’aquarium remplie, à la présence « indésirable » du soleil).

Préférer un emplacement ou l’aquarium sera mis en valeur et accessible pour son entretien.

Vérifier qu’il reste suffisamment de place derrière la cuve pour le passage des câbles, tuyaux, etc. car une fois l’aquarium rempli, il ne pourra plus être déplacé.

 

Si vous avez un meuble de livrer avec l’aquarium :

Posez entre le meuble et votre bac un tapis de mousse à la taille de l’aquarium pour une meilleure présentation afin de corriger les irrégularités du support de base et tous soucis pour l’aquarium.

 

Sinon :

Posez une plaque de polystyrène à la taille de l’aquarium (si bac encastrer dont on ne voit pas le polystyrène) sinon un tapis de mousse à la taille de l’aquarium pour une meilleure présentation afin de corriger les irrégularités du support de base et tous soucis pour l’aquarium.

 

Au moment de la pose de l’aquarium, il faut mettre l’ensemble (bac et meuble) à niveau pour éviter tous soucis de fuite ou casse de l’aquarium.

 

Il faut s’assurer que l’alimentation électrique est aux normes et bien calculer le nombre de prises dont l’aquarium aura besoin.

 

Deuxième étape :

 

Quand tout est à niveau, nettoyer l’intérieur du bac avec une éponge neuve (bien rincer) à l’eau tiède et surtout sans produit ménager.

Si vous avez un décor de fond, fixer le sur la face arrière du bac.

 

Troisième étape :

 

La pose du chauffage : Poser le dans le système de filtration (ne pas le brancher tout de suite).

La pompe à air : Poser la au dessus de l’aquarium. Il faut adapter le volume d’air au volume du bac.

-       Pour un aquarium de 20 à 100L : pompe de 100L / h.

-       Pour un aquarium de 100 à 250L : pompe de 250-300L / h.

-       Pour un aquarium de 250 à 500L : pompe de 400L / h.

-       Pour un aquarium de 500 à 1000L : 800 à 1000L / h.

Diffuseurs : positionner les diffuseurs dans l’aquarium et les brancher à la pompe à air.

L’éclairage : Pose de l’éclairage en fonction du modèle acheté.

La filtration de l’eau : tout dépend du type choisi :

-       Interne : Ils se fixent sur un endroit pas trop voyant du bac, leur entretien est simple. Avantage : pas de tuyaux qui pendent.

-       Externe : Ils se posent à l’extérieur du bac, sont plus simple à nettoyer et pour ceux fonctionnant avec une pompe entrainée par un moteur, il faut dissimuler les tuyaux amenant et restituant l’eau de l’aquarium.

-       Décantation : C’est une cuve compartimenté que l’on met en dessous de l’aquarium, spécial bac percé qui permet d’avoir de grosses filtrations (ex. de gros pollueur : Cichlidés)

 

Il faut ensuite installer les masses de filtrations :

Il est important de rincer à l’eau propre toute les masses de filtrations avant utilisation.

 

Base :

Le perlon (ouate synthétique) : Sert à retenir les impuretés moyennes et fines

La mousse bleue (fine ou grosse) : Même travail que la ouate. Sert à retenir les impuretés moyennes et fines

Les cylindres creux : sont en céramique, Sert à retenir les plus grosses impuretés et cela sert de support bactérien.

Le charbon actif : Il retient les microparticules présentes dans l’eau et il retient de nombreux produits dissous dans l’eau (par exemple après traitement du bac).

 

D’autres :

La tourbe : Sert à ramener un pH trop élevé à une valeur correcte. Elle limite la prolifération de bactéries et de champignons microscopiques. Elle a une action adoucissante sur l’eau (diminue le calcaire). Inconvénient : colore l’eau (jaune ou brunâtre)

Les résines synthétiques comprenant la Résine anti-phosphate (élimine reste nourritures, poissons morts, etc.) et la Résine anti-nitrate (élimine le nitrate) qui sont très bien pour les périodes de vacances où l’on ne fait pas assez de changement d’eau.

 

Quatrième étape :

 

Allez chercher les pierres, souches, autres. Ex : Si 40kgs de pierres, compter 40L d’eau du bac. Rincer les pierres dans l’eau propre, contrôler qu’elles ne soient pas calcaire pour les bacs d’eau douce (ex : Discus).

Si bac à Cichlidés : Créer votre décor.

Sinon, attendez de le faire après la 5eme étape.

 

Cinquième étape :

 

Concernant le sable : rincer-le bien portion par portion dans un seau propre neuf (n’ayant jamais été utilisé avec des produits ménager, etc.) jusqu’à l’obtention d’une eau claire.

Ensuite, le mettre dans le bac (attention de ne pas rayer les vitres) avec une épaisseur de 4-5cm si vous souhaitez ajouter des plantes et qu’elles poussent correctement, rajouter 1 à 2cm de sable pour un enracinement correct où 1 ou 2cm de terreau dans le fond du bac avant de mettre le sable pour arriver au final avec le sable et le terreau à un niveau de 7-8cm.

 

Mettre 15-20cms d’eau dans le bac pour tasser le sable.

 

Disposez vos pierres.

 

Concernant les décors : Faites votre choix et installer les où vous le désirer en faisant attention de ne pas encombrer votre bac. 

 

 

Sixième étape :

 

Mise en eau : Prendre de l’eau du robinet (tester votre eau du robinet, si elle correspond à ce que vous désirez faire, mettez la, sinon mettre de l’eau osmosée + sels minéraux). Remplir le bac jusqu’au débordement (où l’eau va couler pour aller dans la filtration). Brancher la filtration, la pompe à air. Brancher le chauffage, régler la température en fonction des poissons que vous allez mettre dans le bac.

 

Brancher votre éclairage.

Règles concernant l’éclairage :

Le tube néon (T8) : en moyenne 10h par jour d’éclairage.

Le tube néon nouvelle génération (T5) : en moyenne 7-8h par jour d’éclairage.

Le système Led : en moyenne 10h par jour d’éclairage.

 

Pendant ce laps de temps, faite une fois par semaine les tests pH, kH, gH, nitrite, nitrate, phosphate que vous noté toute les semaines pour comparer les résultats obtenus.

pH : Tester le en fonction de ce que vous allez mettre dans le bac.

Gh : Tester le en fonction de ce que vous allez mettre dans le bac.

kH : Tester le en fonction de ce que vous allez mettre dans le bac.

Nitrate : doit être de : 20-25. Ne doit pas dépasser 50.

Nitrite : doit être de : 0

Phosphate : doit être de : 0

 

Le pH, kH, gH sont les 3 tests les plus importants pour démarrer un bac.

 

Attendre 1 semaine.

 

Les plantes :

 

Pour l’installation des plantes, il est recommandé d'éteindre les accessoires et appareils électriques (pompes, chauffages, etc.) avant de mettre la main dans l’aquarium.

 

Il existe plusieurs types de plantes dont :

-       Celles munies de racines qui doivent être enterrés jusqu’au collet (portion de la plante comprise entre la naissance des feuilles et celles des racines) en prenant soin de bien étaler les racines dans le sol. Si elles sont trop longues, les couper à 3-4cm de longueur pour éviter de les enfoncer n’importe comment et de les voir se dresser vers la surface.

-       Celles vendues sans racines sont des boutures à faire soi-même qui forment dans la nature de belles touffes bien racinées. Avant de les planter, supprimer les feuilles de la base de chaque brin sur une longueur de 4-5cm. Si cette extrémité est cassée ou meurtrie, coupez-la pour ne garder que la partie saine sinon la tige détériorée ne ferait que pourrir et la plante ne pousserait pas.

Après achat en magasin, généralement, ces plantes sont vendues en petit pot. Il faut les enlever du pot et faire une plantation brin par brin espacés de 1-2cm pour former un massif et non pas enfoncer le pot ou le bouquet d’un seul bloc.

 

Attendre 3 semaines avant de mettre des poissons dans votre aquarium.

Faites un test nitrite si Ok, mettre les 1ers poissons.

 

Les poissons :

 

Mettre des nettoyeurs de fonds, de vitres, etc.

Attendre que le bac se nettoie un peu. Quand celui-ci est propre, vous pouvez ajouter les poissons.

Concernant les poissons, cela dépend du bac que vous aurez choisi (taille) et des paramètres d’eau (tous ne supportent pas les mêmes paramètres). Et tous ne supportent pas de vivre ensemble.

Concernant le nombre de poissons dans l’aquarium, il faut prendre le calcul comme suit :

1cm de poisson adulte / 2L d'eau.

L’idéal, c'est 1cm de poisson adulte / 3L d'eau car moins de changement d’eau à faire donc meilleure équilibre du bac.

 

A noter que chaque bac est spécifique et que si vous désirez plus de conseils concernant le matériel, vous pouvez nous contacter par mail soit par notre page Facebook, soit par la page contact du site.

 

Dés que le bac est peuplé en poissons, faire en entretien : Changement d’eau 1 fois par mois (10% du volume ou plus si besoin).

 

 

Voir l’article entretiens eau douce.

 

 

©LD Aquarium. Tous les textes ont été réalisés par nos soins à l'aide de nos connaissances personnelles, aucune copie ne sera tolérée.