Le Scalaire fait partie de la famille des Cichlidés,  il émerveille de part sa beauté, ses couleurs qui lui sont propres.

Il existe différentes variétés de Scalaire : les Pterophyllum scalare , Pterophyllum altum, Pterophyllum leopoldi.

Ils ont une espérance de vie pouvant aller jusqu'à sept ans si vous en prenez grand soin.

 

Origine du scalaire :

 

 

Les premiers Scalaires furent découvert en 1823 en Amérique du sud dans le bassin de l'amazone et du rio negro.

Les principales importations du scalaire se faisaient principalement du Brésil, Pérou, Colombie.

 

 

Description du Scalaire :

 

 

Nous allons parlé du scalaire classique (Pterophyllum scalare) :

 

Le scalaire a une forme du corps qui est aplatie et plus haute que longue (il est pourvu de hautes nageoires dorsales / anales ainsi que les nageoires ventrales qui sont longues et fines).

 

Il existe 3 types de patron pour les scalaires :

 

- 1er patron : classique :

 

Il existe différentes couleurs pour ce patron. Il peut mesurer jusqu'à 15cm de haut sur 13cm de long (en moyenne).

La forme classique du scalaire est celle décrite au dessus.... : aplatie et plus haute que longue (il est pourvu de hautes nageoires dorsales / anales ainsi que les nageoires ventrales qui sont longues et fines).

 

 

- 2eme patron : le haut :

 

Il existe différentes couleurs pour ce patron. Il peut mesurer jusqu'à plus de 20cm de haut (minimum) sur 15cm de long (en moyenne).

La forme dite haute du scalaire est aplatie et plus haute que longue et encore plus prononcée que sur la forme classique (il est pourvu de hautes nageoires dorsales / anales ainsi que les nageoires ventrales qui sont longues et fines).

 

 

- 3eme patron : le haut voilé :

 

Il existe différentes couleurs pour ce patron. Il peut mesurer jusqu'à plus de 20cm de haut (minimum) sur 15cm de long (en moyenne).

La forme dite haute voilé du scalaire est aplatie et plus haute que longue et encore plus prononcée que sur la forme haute et sa queue est "vaporeuse" donc ses voiles sont beaucoup plus prononcé.

 

 

Le scalaire à taille adulte peut mesurer de 14 à 25cm de haut, cela dépend de la variété que vous possédez.

 

 

 

Différences entre mâle et femelle :

 

Pour savoir différencier les males / femelles, il faut avoir déjà de bonnes bases et connaissances en scalaires.

 

Principales différences :

 

La différence morphologique :

 

Chez le mâle :

- Il est généralement plus grand que la femelle avec un front plus charnu.

- Regarder sa papille génitale qui doit être pointu lors d'une reproduction.

 

Chez la femelle :

- Regarder sa papille génitale qui doit être plus grande lors d'une reproduction que celle du male.

 

 

Poissons s’acclimatant aux scalaires :

 

 

Les poissons s'acclimatant aux scalaires sont de famille :

- Soit Apistogramma et genre assimilés : en taille de 5 à 8cm maxi qui sont des poissons de fond

- Soit Gasteropelecidés : en taille de 5cm maxi qui sont des poissons de surface

- Soit Characidés : en taille de 3 à 8cm maxi qui sont des poissons de pleines eaux

- Soit Loricariidés : en taille de 10 à 15cm maxi qui sont des poissons de fond

- Soit Corydoras : en taille de 4 à 5cm maxi qui sont des poissons de fond

- Soit Ancistrus : en taille de 8 à 9cm maxi qui sont des nettoyeurs de vitre. (à éviter en bac de repro).

 

Par contre il faut faire attention avec les Characidés vue que les scalaires en étant adulte peuvent les prendre pour de la nourriture vivante. Et éviter tout poisson pouvant s'attaquer à leurs voiles !!

 

 

Comportement en aquarium / Maintenance en captivité :

 

 

T : 26°C à 28°C

pH : 6.5 à 7.5

Dureté : 5°d GH à 10°d GH

 

Le scalaire est décrit comme un poisson très calme, craintif et timide mais, aussi grégaire, il a donc un comportement territorial et hiérarchique.

Il faut compter un minimum de 50L par scalaire, avec un minimum de six poissons (donc un bac de 300L minimum avec au minimum 50 en hauteur).

Leur comportement entre eux est bon.

Il y a toujours une dominance hiérarchique qui se met en place dans le bac, c'est pour cela, qu'il est conseillé d'avoir un bac de minimum 6 individus.

 

Comme dit plus haut, ils cohabitent bien avec certaines autres variétés de poissons.

 

 

L’eau :

 

Il leur faut une bonne condition d'eau pour qu'ils soient épanouis.

 

T : 26°C à 28°C

pH : 6.5 à 7.5

Dureté : 5°d GH à 15°d GH

 

Il faut nettoyer le fond de l'aquarium en le siphonnant pour enlever les restes de nourritures, etc.

Pour les changements d'eau, il faut faire des changements très réguliers quand au volume de votre bac et de votre population :

Si vous avez une forte population : changement d'1/3 par semaine

Si vous avez une population moindre : changement d'eaux toutes les deux-trois semaines.

 

 

L’alimentation :

 

Il faut varier leur nourriture en leur donnant 1 à 2 fois par jour pour les adultes :

- Artémia

- Les différentes alimentations pour scalaires en Granulés ou paillettes :

Nourriture Sera : Sera vipan, GVG-mix, Sera FD.

Nourriture Tetra : Tetra Min.

 

 

Reproduction :

 

Attention, ce principe est un principe de base!

 

T : 27°C

pH : 6.8

Dureté : 5°d GH à 8°d GH

changement d'eau fréquents

 

 

Si vous avez un bac d'ensemble / communautaire, un mâle et une femelle se rapprocheront et resteront l'un à côté de l'autre. Il faut dans ce cas faire attention, car que cela soit la femelle ou le mâle, ils ne laisseront pas d'autres scalaires approcher.

Quand ils seront prêts à frayer, ils commenceront à parader et à nettoyer un futur support de ponte  pour dire qu'ils sont près à s'accoupler l'un avec l'autre.

Une fois le couple formé et prêt à frayer, il vaut mieux les séparer des autres (sinon la ponte ne sera pas menée à terme, les parents mangeront les œufs) et mettre dans un bac de 80L minimum (L 40 x l 40 x H 50) mais un 100L est mieux et mettre dans leur bac un support de ponte style cone à Discus, Cône en terre cuite, Tube PVC, Vitre d’aquarium par exemple (ils préfèrent un support vertical pour pondre). Qu'ils commenceront à nettoyer pour leur futur ponte.

 

La femelle une fois prête, pond ses œufs sur le support de façon verticale de bas en haut. Le mâle les féconde ensuite.

Ils s'occupent chacun leur tour des œufs en les ventilant pendant à peu prés trois jours le temps que les bébés naissent.

 

Attention : il arrive que les parents mangent leurs œufs s'ils ne se sentent pas en sécurité ou s'ils ne se sentent pas capable de s'occuper de leur ponte!

 

Une fois les bébés sortis, ils se nourrissent grâce à leur sac vitellin.

Cinq jours après leur éclosion, ils commencent à nager et au 6eme jour, il faut commencer à les nourrir.

 

Attention : il arrive que les parents mangent leurs petits s'ils sont stressés !

 

Il faut donner jusqu'à 6/ 10 fois par jour (3 fois par jour est un minimum) à manger pour les bébés :

Il convient de leur donner des nauplies d'artémias et faire des changements d'eau de 10% du bac tous les jours pour éviter toute montée de nitrite / nitrate.

 

 

Maladies / Traitements :

 

Les maladies et traitements expliqué ci-dessous sont des exemples de diverses maladies qui peuvent toucher les Scalaires. Divers traitements sont possibles, nous vous en présentons quelques-uns.

Avant de faire ces traitements, il est très important de bien diagnostiquer votre bac / Scalaire pour rechercher la maladie ou bactérie qui les touchent.

 

Maladie des trous :

 

L'hexamitose : Cette maladie est assez fréquente, elle est causée par un flagellé nommé                                       Spironucleus Elegans Lavier.

 

Il s'agit d'une maladie qui infeste les organes digestifs (intestins principalement) du poisson. Il s'attaque à la flore intestinale ce qui fait que le poisson perd l'appétit. Lorsqu'il est infesté, il perd de sa coloration ou celle-ci s'assombrit. Il a également une attitude apathique, suivie d'une retraite dans un coin du bac. Ses déjections sont fluides et transparentes, parfois blanchâtre.

Ces flagelles se reproduisent par division en deux parties, leur multiplication est très rapide! Ils peuvent s'enkyster et être évacués avec les matières fécales du poisson malade.

Ils représentent un danger permanent de contamination par ingestion accidentelle de nourriture tombée au sol et souillée par les excréments des poissons malades. C'est à ce stade qu'ils peuvent être aisément combattus.

 

Traitement :

- Sera Flagellol

- Esha Hexamita

 

 

Maladie d'ordre général :

 

Mycoses : De nombreuses maladies communes en aquarium peuvent affecté les scalaires, il s'agit notamment des mycoses (champignons) qui rassemblent les groupes Saprolegnia, Achlya, Aphanomyces, Leptomitus, etc.

 

Traitement : Divers traitements peuvent être effectués à l'aide :

- De Sel marin à raison de 10 à 25gr par litre d'eau. Bain de 10 à 20 min;

 

Plusieurs traitements antimycosiques existent... Par exemple :

- Bactopur de Sera

- FMC de Colombo

 

 

Chilodonella (principalement chez les jeunes scalaires) : Le poisson reste à l'écart et présente des difficultés à respirer, ses nageoires sont serrés, repose à  la surface ou se tient à la surface, ne se nourrit plus... 

 

Traitement :

- Bactopur de Sera

- FMC de Colombo

 

 

Costia : C'est un petit parasite extrêmement mobile qui peut se fixer (principalement) sur la peau, les nageoires, les branchies du poisson. La peau du poisson réagit alors en sécrétant du mucus qui entraine l'apparition d'un voile cutané d'aspect laiteux ou par la présence de petites taches grise dispersé sur la peau.

Ce parasite provoque simultanément une irritation et une décomposition du tissu cutanée mais en cas d'infection massive, il endommage les branchies (attention cette maladie se traduite généralement par une mortalité très élevée).

 

Traitement :

- FMC de Colombo

 

 

Les vers Capillaria :

Ce ver est un nématode appartenant à la famille des Trichinidés.

Ce ver est long et fin (0.07mm x 20mm pour une femelle / 0.05mm x 10mm pour un mâle.

On trouve couramment une dizaine  de vers dans les intestins d'un scalaire parasité. Ils entament la paroi intestinal du poisson.

Le poisson contaminé se remarque par l'aspect de ses excréments qui sont blancs et floconneux, on remarquera également que le poisson manque d'appétit, devient émacié.

Isolé, le ver n'est pas dangereux, en revanche, la présence simultanée du ver Capillaria et de flagellés du genre Spironucleus présente alors un caractère de gravité. Agissant ensemble, ces deux agents pathogènes conduiront le scalaire jusqu'à la mort.

 

Traitement : avec du Sera Nematol.

 

 

Vers intestinaux :

(Cestodes, Nématodes, Trématodes, etc.)

Le poisson est apathique : les excréments sont fluides, filamenteux, blanchâtres.

Le poisson ne mange pas, ou rejette la nourriture.

 

Traitement : Selon les vers (ex: Nématodes), avec du Sera Nematol.

 

 

Vers branchiaux (Dactylogyridés) : Le poisson devient lent, craintif, il se tient sur le fond ou à la surface, il effectue des mouvement ondulatoire et présente des difficultés respiratoires et se frottent dans le fond. Il finit par avoir une décoloration  et ses nageoires déchirés pendent le long du corps alors que chez un sujet sain, elles sont déployées.

 

Traitement : Sera Tremazol.

 

 

Infections bactériennes : se traduit de différentes façons :

- Soit décomposition des nageoires et de la queue avec des taches cutanées.

- Soit hydropisie s'accompagnant d'oeil exhorbité. 

 

Traitement :

- Sera Baktopur direct

- Esha 2000

 

 

 

 

 

©LD Aquarium. Tous les textes ont été réalisés par nos soins à l'aide de nos connaissances personnelles, aucune copie ne sera tolérée.